Les principes et avantages du sourcing

Le sourcing rapproche les vendeurs et acheteurs

Définition:

 

Le « sourcing » est une pratique consacrée et recommandée par la réforme de la commande publique entrée en vigueur au 1er avril 2016.

 

Il permet de faciliter une concurrence la plus large, sous réserve d’être organisé dans des conditions qui respectent les principes fondamentaux de la commande publique, parmi lesquels la liberté d’accès à la commande publique et l’égalité de traitement des candidats.

 

Le « sourcing » est défini comme la possibilité pour un acheteur:

 

  • d’effectuer des consultations
  • réaliser des études de marché
  • solliciter des avis
  • informer les opérateurs économiques du projet et de ses exigences

 

afin de préparer la passation d’un marché public 

 

Il s’agit des actions de recherche de fournisseurs et d’évaluation de leur capacité à répondre aux besoins du pouvoir adjudicateur en termes de coûts, qualité innovation (dont la qualité environnementale et sociale), délais.

 

Ces actions sont menées en amont de la consultation (jusqu’à une semaine au plus tard avant le lancement de la consultation).

 

Les résultats de ces études et échanges préalables sont utilisés par l’acheteur pour formuler un besoin adapté à l’état de l’art et accroître la performance achat.

 

Le « sourcing » complète la veille stratégique réalisée en amont pour définir et faire évoluer les stratégies d’achat sur les années à venir.

 

consulter le détails

  • UNE OPPORTUNITE POUR LES VENDEURS
  • UN OUTIL POUR UN ACHAT PLUS PERFORMANT
  • FACILITE LA CONCURRENCE